Le Say On Climate, passage obligé d’une stratégie climatique des entreprises ?

Mercredi 7 février 2024

Retour sur les assemblées générales (AG) 2023 et préparation des AG 2024

7 février 2024 │ 19h00 à 21h00
White & Case LLP,
19 Place Vendôme,
75001 Paris
Un événement porté par l’Institute for Corporate Governance (ICG) de ESCP Business School, White and Case LLP et le Comité Stratégique Avocats Lefebvre Dalloz

THEME

Conçu sur le modèle du Say On Pay, les « Say on Climate », ces résolutions actionnariales en faveur du climat se sont invitées dans les assemblées générales d’actionnaires des plus grandes sociétés françaises depuis maintenant trois ans.

De leur propre initiative, plusieurs grandes entreprises françaises, ont organisé un vote consultatif sur leur stratégie climat : en 2021, TotalEnergies, Vinci et Atos ; en 2022, une douzaine telles que TotalEnergies, EDF, Engie, Amundi, Carrefour ou Nexity ; en 2023, dix sociétés, Schneider Electric, Vallourec, TotalEnergies, Covivio, EDF, Alterea, Klepierre, Icade, Carrefour et Amundi avec en moyenne un vote favorable à plus de 90 %.

Les actionnaires peuvent également être à l’initiative et demander à mettre à l’ordre du jour des résolutions climatiques. En France comme ailleurs, ces résolutions d’actionnaires, qui demeurent consultatives et n’ont pas de caractère contraignant, ont reçu une approbation de moins de 30% ce qui n’empêche pas de soulever un vif débat public comme ce fut le cas en 2023, avec le rejet de la résolution d’actionnaires de TotalEnergies ou de Shell au Royaume-Uni.

Quatre ans plus tard, que penser de ces Say on Climate ? Les résolutions climatiques renforcent-elles la politique de décarbonation des entreprises ? Ces résolutions sont-elles un outil à privilégier afin de faire avancer la stratégie climat des entreprises ? Le dialogue actionnarial s’en trouve-t-il amélioré ? A l’heure où les régulations environnementales se renforcent en Europe, quelle est la pertinence de ces dépôts de résolution climatiques ? Faut-il s’attendre à de nouvelles assignations pour inaction climatique ? Qu’en sera-t-il lors des assemblées générales de 2024 ?

Autant de questions que nous aurons le plaisir de débattre avec des représentants d’entreprises sous le regard croisé d’investisseurs et de juristes.

Le dossier du participant et la conférence ont été préparés avec le concours actif de Mathilde Gherardi, Marine Daou, Louis Peucelle, Alexandre Dheilly (ESCP Business School)

PROGRAMME

Accueil & Introduction

  • David Chekroun

    Professeur de droit à ESCP Business School, fondateur de l’Institute for Corporate Governance (ICG)

  • Eliane Rouyer-Chevalier

    Administratrice indépendante, co-responsable de la formation gouvernance & climat à l’Université Paris Dauphine, membre de l’ICG

Table ronde

  • Bertille Knuckey

    Gérante et Responsable de l’engagement actionnarial chez Sycomore AM

  • Astrid Milsan

    secrétaire générale adjointe, Autorité des marchés financiers

  • Helman le Pas de Sécheval

    Secrétaire Général, Veolia, membre du Conseil d’administration, IFA et membre du collège, Autorité des marchés financiers

Débats avec les invités et la salle

Cocktail

PHOTOS

©2024 ICG Institute for Corporate Governance @ ESCP

Log in with your credentials

Forgot your details?